Maroc Entre Copines

Salamou Aâlikom les copines !

« Le sable est plus doré de l’autre côté de la méditerranée. » Nietzche

(Chuuut… ouais c’est moi qui l’ dit ! Mais bon c’est pour faire intello, mine de rien ça passe auprès des incultes…)

Eh oui ! Nietzche dit vrai, car, en effet, dès que vous frôlez le sol marocain, au seuil même de l’aéroport Mohammed V au Grand Casablanca, un flot de sable vous engloutit les orteils et vous percevez au loin un convoi de nomades qui s’avance les dromadaires qui blatèrent… Clichéééééééé !

Effectivement, le panorama décrit ci-dessus est le cliché-type (Ze cliché !) sur le Maroc, à en croire que dans les jugeotes des gens le champs lexical de ce pays se résume à : désert, nomade, soleil, criquet, tajine et couscous. Babouche aussi.

« Dis, vous captez l’wifi dans vos tentes au Maroc ? » me dit un ptit’ con.

« Ouais y’a un modem près du puits ! 5 heures à dos d’chameau et à moi Facebook ! » Répondis-je.

Difficile de se défaire de cette idée qui est renforcée par moult sources médiatiques. Selon une étude allemande (ça fait genre crédible), 97% (statistiques bidon) des documentaires et émissions autour du Maroc parlent de Sahara, Marrakech et reSahara.

"- Dis vous captez le wifi à Marrakech ? "- Non on vend juste des figues de barbarie."

« – Dis vous captez le wifi à Marrakech ? « – Non on vend juste des figues de barbarie. »

Je fais également cet amer constat quand je peine à trouver une carte postale du Maroc avec un panorama sur le Twin Center, par exemple (en même temps j’avoue ce n’est pas très glamour…). Au mieux je tombe sur une carte avec un vieux en djellaba sur une bicyclette (bicyclette symbole de civilisation. Youhou !)

Djellaba mais aussi Jean

Photographie de la campagne « Pas d’clichi silvoupli » Ⓒ Doha B.

Les copines, à celles d’entre vous qui n’ont encore jamais posé le pied sur ce territoire et qui n’ont qu’une idée fidèle au cliché ci-dessus, l’Office du Tourisme Marocain (mensonge pour faire officiel) m’a chargée dans le cadre de la campagne « Pas d’clichi silvoupli » de vous en faire une initiation beaucoup plus nuancée :

Marrakech mais aussi Khnifra (par exemple).

Déjà pour commencer, copine, copine, le Maroc ce n’est pas un pays à trois villes : Marrakech, Casa et Agadir (et même pour cette dernière je parie que peu la connaisse). En effet, ce dernier en compte … beaucoup (Tu peux Googler… ché pas le nombre).

Désert mais aussi Pôle nord.

Et puis outre le désert occidental (oui parce qu’il existe quand même !), il y a des villes qui grouillent de vie et de gens (Casa, Rabat, Paris…), des montagnes avec et sans neige (véridique ! Googlez montagnes de l’Atlas !), des stations balnéaires (ô Saïdia !), des zones tropicales (bon je rigole… manque plus que ça à vrai dire !). Il y a de tout. Compris ? Je n’entends rien, COMPRIS ??!

(Vous avez vu l’intrus ? hihi)

Tangier Tetouan

Tangier Tetouan

Téléphone portable à clapet mais aussi Wifi.

Bonne nouvelle ! La civilisation ne s’arrête pas à Gibraltar. En effet, même si à la sortie de l’aéroport vous risquez bien d’assister à la scène d’un Hajj sortant de son capuchon de Djellaba un téléphone à clapet qui pèse 3 kilos, je vous rassure, au Maroc il y a bien du wifi, du réseau, des gadgets de oufs, des frigos de malades et des aspirateurs de dingues. Des Iphones aussi.

Chameau mais aussi voiture.

Eh oui ! Etonnant, non ? On n’aurait pas dit, hein ?! Eh ben si. Il y’a bien des bouts de fer à quatre roues qui roulent sur les routes (parce qu’il y a aussi des routes, figurez-vous !). Ceci dit qu’il existe aussi divers moyens de transport qui vont de la pseudo-calèche tirée par un mulet au tramway super-ultra-méga moderne (pour appuyer le contraste).

Chameau mais aussi voiture

Photographie de la campagne « Pas d’clichi silvoupli » Ⓒ Doha B.

Tajine mais aussi Tajine.

Ouais j’avoue, on s’gave de tajines. Pause couscous le vendredi. (plus rien à dire)

Djellaba mais aussi Jean.

La djellaba n’est pas Ze uniforme national comme la babouche n’est pas le … -terme générique de ce qui s’porte dans les pieds- national non plus. En effet, du jean, au pantalon en cuir en passant par les chaussures compensées à clous, les marocaines zé marocains restent pas mal branchés ! (hormis moi…)

Djellaba mais aussi Jean 2

Photographie de la campagne « Pas d’clichi silvoupli » Ⓒ Doha B.

Bon voilà. Crevée d’écrire. Bref, si tu restes sur ta faim, fais ta valise et viens voir toi-même… m’en fous tu t’débrouilles.

Boussa !! (bisou en marocain)

Doha B.

Pour retrouver notre copine Doha (sur un ton plus sérieux et un brin moins rigolo) c’est sur son tumblr ICI et sur sa page facebook « La plume pensante« .

On espère que cet article vous a plu, n’hésitez pas à commenter, raconter des blagues, Doha et le team heylescopines se feront une joie de vous répondre !

Vous avez aimer notre article ? Vous souhaitez réagir ? Laisser nous vous aussi un petit mot

0

A la recherche de la perle rare ? Entrer votre rechercher et laissez faire la magie

Bordeaux Entre copinesberlin entre copines