Alors que Marjorie vadrouille entre Londres et Paris, elle nous a accordé un peu de son temps pour répondre à nos questions. Découvrez dans cette interview comment à tout juste 25 ans, elle s’est lancée dans l’entreprenariat avec l’idée de créer une marketplace qui regroupe des vêtements et accessoires vegan, éthiques et éco-responsables. 

Peux-tu te présenter en quelques mots s’il te plait ?

Je m’appelle Marjorie, j’ai 25 ans. Je suis originaire d’une petite ville sur la côte atlantique mais j’habite en ce moment entre Londres et Paris.

Comment t’es venue l’idée de créer ce projet / d’entreprendre ?

J’ai fait des études pour devenir opticienne, un métier qui ne me convient pas du tout car il est beaucoup trop sédentaire pour moi. L’envie d’entreprendre à toujours été présente, et d’autant plus lors de mon retour en Europe après un voyage en Asie et Océanie. Je voulais trouver un métier qui me permettait de bouger et de rencontrer des gens. De plus, mes convictions éthiques et environnementales se sont intensifiées au cours de mes voyages et à mon retour. Ensuite, je me suis vite rendue compte de la complexité qu’il y avait pour trouver des vêtements et accessoires qui correspondaient à mes valeurs. C’est donc par la suite, que j’ai décidé de créer une marketplace regroupant des vêtements et accessoires vegans, éthiques et éco-responsables.

Pourquoi l’idée d’entreprendre te plaisait ? 

J’adore sortir de ma zone de confort, c’est une des choses qui me plaît le plus en voyageant : me retrouver dans l’inconnu et d’apprendre par moi-même. C’est certain, je vis cette création d’entreprise comme une nouvelle aventure. Cette fois-ci, destination l’entreprenariat avec une bonne préparation (ce qui n’est pas franchement mon cas lorsqu’il s’agit de voyage). En effet, c’est pour moi le moyen de passer de supers moments et garder de magnifiques souvenirs.

Quelles sont tes inspirations ?

Alors, mes plus grosses inspirations sont les personnes que je rencontre au fur et à mesure de ma vie. Et je les remercie pour tout ce qu’ils m’apportent. 

Qu’as tu appris avec ce nouveau statut d’entrepreneure ?  

En 2020, j’ai dû apprendre à être patiente et à faire des concessions comme beaucoup d’entre nous. Et, malheureusement pour moi ce ne sont pas vraiment mes qualités premières. J’en ai tiré beaucoup de leçons et la principale, c’est qu’il ne faut pas hésiter à se réinventer.

Que peut-on te souhaiter pour 2021?

Développer le site au maximum, continué de m’épanouir dans ce que je fais et m’éclater encore plus en rencontrant mes collaborateurs en vrai ! Et si je peux abuser, j’aimerai qu’on puisse voyager un peu plus en 2021 pleaaaaase ! 

As-tu des conseils pour les femmes qui nous lisent ?

Lancez-vous que ce soit un voyage ou un projet entrepreneurial ! On n’a jamais de regret une fois nos projets en route !

As-tu une lecture ou un film à recommander à nos copines ?

“La brièveté de la vie – Sénèque”
“Instinct – Sarah Marquis”
et un bon vieux film de surf “Chasing Maverick” 

 

Retrouvez tous les articles sur https://fairmade.fr/
et toute l’actualité sur https://www.instagram.com/fairmade._/