Hello Valentine, tu es la fondatrice de SSSHAKE, mais qu’est-ce que c’est?

SSSHAKE c’est une plateforme qui permet de mettre en relation les créatifs – photographes, designers, illustrateurs pour ne citer qu’eux – avec les marques qui ont besoin de produire tous types de contenus. Mais SSSHAKE c’est avant tout une communauté, qui rassemble des créatifs aux quatre coins du monde, basée sur l’échange de compétences et la dynamique d’un réseau.

J’ai en effet assisté à certains “creative gatherings” et autres conférences passionnantes notamment sur la photographie et comment l’oeil du photographe peut également s’adapter au client. SSSHAKE met vraiment l’accent sur le fait d’aider les artistes à se professionnaliser, n’est-ce pas?

Exactement! Tout a commencé avec des événements de networking, au travers desquels des créatifs issus de domaines différents se rencontrent et interagissent, agrandissent ainsi leurs réseaux respectifs et se connectent à d’autres créatifs pour créer des projets innovants. Suite au succès de ces événements nous avons créé une application de networking pour aider les créatifs au-delà de ces événements et du microcosme de East London. Nous avons organisé des talks avec des experts de l’industrie comme tu l’as mentionné, ou encore des workshop gratuits. Aider les artistes à se lancer dans le milieu professionnel, où l’élitisme est beaucoup trop présent, a toujours été notre mission principale. Aujourd’hui, au vu de la situation sanitaire et des contraintes qui en découlent, on encourage les créatifs de tous domaines à collaborer pour créer du contenu diffusé essentiellement en digital.

Je me souviens des débuts du projet en 2016 avec le lancement d’une app connectant les artistes entre eux, le projet a bien évolué depuis.

Effectivement, l’app n’existe plus et nous avons décidé de fusionner l’ensemble de nos activités sur notre site (ssshake.com). Celui-ci permet maintenant de mettre en relation les artistes de notre communauté entre eux bien sûr mais aussi avec des entreprises qui ont besoin de produire du contenu marketing ou publicitaire. La plateforme est basée sur un concept de smart matching : le client poste son projet et les artistes intéressés répondent avec des extraits de leur portfolio qui correspondent au projet. Les créatifs reçoivent des offres freelance directement dans leurs boites mails et les clients peuvent identifier rapidement avec qui ils ont envie de travailler.

Qu’est-ce qui t’a motivée à te lancer?

J’ai été moi-même freelance pendant presque 10 ans, en passant par la photographie, l’illustration et puis ensuite la direction artistique. J’ai toujours été frustrée par la difficulté d’accès aux commandes qui, très souvent, étaient limitées à un cercle restreint d’initiés. Je me suis aussi rendue compte que l’absence de réseau pouvait mettre fin à des idées géniales par impossibilité de collaborer avec d’autres créatifs. C’est de là qu’est né SSSHAKE. Aujourd’hui la plateforme a bien évolué, mais le principe est toujours le même : nous mettons en relation le créatif qui correspond parfaitement au projet, celui qui va prendre du plaisir à faire la mission non seulement parce qu’il en a les compétences mais parce que le sujet l’intéresse ou l’inspire particulièrement.

Quelles difficultés avez-vous rencontrées?

Le manque de considération, notamment de la part de certains investisseurs, pour un projet qui supporte avant tout les créatifs. Être des femmes dans l’industrie de la tech n’est pas simple. Apprendre à créer un produit en partant de rien, sans formation tech, et sans financements ou soutiens extérieurs a été très difficile. On a eu beaucoup de hauts et de bas, on a fait quelques erreurs de parcours, mais nous en avons tiré d’innombrables enseignements et sommes toujours là aujourd’hui.

Comment se passe l’association avec Tiphaine et Amalia?

C’est super de travailler avec elles, nous avons toutes les 3 des profils très différents et complémentaires, ce qui est hyper important; et avant tout, nous partageons la même vision pour SSSHAKE. Nous travaillons généralement chacune de chez nous et voyageons beaucoup donc il y a eu pas mal de calibrage à faire pour rester efficace et up-to-date mais c’est génial de pouvoir repenser un nouveau mode de fonctionnement pour une société, bien au-delà d’un lieu physique.

SSSHAKE est implanté dans plein de villes, en quoi consiste le réseau SSSHAKE?

La plateforme est accessible aux créatifs et sociétés du monde entier. Mais nous avons des hubs notamment à Londres, Paris, Lyon, Bruxelles, Berlin et Montréal où des ambassadeurs locaux font vivre la communauté au travers de divers événements. L’idée est de créer un réseau global d’entraide et de partage ; si tu voyages dans une ville, tu trouves une communauté SSSHAKE à rejoindre.

Quels sont vos futurs projets ?

Nous venons de lancer un service de social media consultancy qui permet d’offrir du travail varié et régulier à nos créatifs tout en offrant du contenu de qualité aux entreprises. Nous développons une stratégie globale qui correspond aux valeurs de marque de nos clients et implémentons au jour le jour du contenu sur mesure qui les faits se démarquer par rapport à leurs concurrents.

Un mot à ajouter?

Je pense qu’il n’y a pas vraiment de formation qui puisse préparer à l’entreprenariat, learning by doing est la meilleure école. Les changements économiques et sociétaux actuels doivent absolument nous pousser à trouver des solutions innovantes pour un meilleur futur. Continuez d’entreprendre les filles, nous avons besoin de vous!

Que vous soyez une marque et chercher un créatif pour votre projet ou créative vous-même? RDV sur SSSHAKE ici.

Retrouvez SSSHAKE sur instagram!