Vous avez toujours rêvé de partir à l’étranger, vivre ce rêve de l’inconnu , pour voyager ou pour travailler, mais vous ne savez pas trop par où commencer pour vraiment vous lancer ?  On vous explique toutes les démarches à suivre pour partir en PVT  Mexique. Et nous remercions par avance Julia pour son témoignage et ses photos. 

Partir seule, entre ami(e)s ou en couple? Le programme vacances travail (PVT), aussi appelé visa vacances travail (VVT),  est un visa de long séjour temporaire d’une durée maximale de 12 mois non renouvelable, destiné aux 18-30 ans (35 ans pour l’Argentine, le Canada et l’Australie). Ce programme permet à ceux qui en bénéficient de pouvoir voyager mais également de pouvoir travailler dans le pays partenaire.

Il est aujourd’hui possible de réaliser un PVT dans les 15 pays suivants : le Japon, la Nouvelle-Zélande, l’Australie, le Canada,  la Corée du Sud, l’Argentine, Hong Kong, le Chili, la Colombie, Taïwan, l’Uruguay, le Mexique , le Brésil et le Pérou.

Envie de tenter l’expérience ?

Étape 1: Obtenir son PVT Mexique 

 

Quels sont les critères d’éligibilité pour partir en PVT  au Mexique ?

Afin de prétendre à l’obtention de  votre visa vacances travail  pour partir au Mexique, vous devez répondre à une liste de critères.

Les critères requis pour le Mexique sont les suivants :

  • Ne pas avoir déjà bénéficié d’un PVT Mexique .
  • Ne pas être accompagné d’enfants à charge.
  • Avoir entre 18 et 30 ans au moment du dépôt de votre demande de visa.
  • Disposer d’un passeport français en cours de validité.
  • Justifier de ressources financières suffisantes pour pouvoir subvenir à vos besoins au début de votre séjour. Le montant minimum requis pour le Mexique est de 2 500  €.
  • Disposer d’une assurance privée sur l’intégralité du séjour.

Quelles sont les démarches à suivre pour obtenir le PVT? 

Dans un premier temps, vous devez prendre rendez-vous auprès de l’Ambassade du Mexique à Paris sur ce site. Il est conseillé de faire sa demande de visa le plus tôt possible dans l’année. En effet, les quotas étant mis à jour chaque 1er janvier, une fois la limite atteinte, l’Ambassade ne délivre plus de visas.

Avant de vous rendre au rendez-vous, assurez-vous de réunir l’ensemble des éléments suivants :

  • Votre passeport, en cours de validité.
  • Le formulaire de demande de visa rempli.
  • Une photo d’identité, datant de moins de 3 mois.
  • Une lettre de motivation (en Français ou en Espagnol),  répondant aux objectifs du Programme Vacances Travail. La lettre doit inclure les éléments suivants : nom(s) et prénom(s) du demandeur ; date de naissance ; adresse et numéro de téléphone récent ; 3 paragraphes exposant les aspirations du candidat à bénéficier de ce statut migratoire.
  • Un justificatif de domicile en France récent (ex : facture d’eau, d’électricité à votre nom…). Voici la liste de ce qui est accepté comme justificatif en France.
  • Une preuve que vous avez réservé un vol aller-retour (ou seulement aller) + la photocopie de ce document : vous pouvez imprimer le reçu de votre billet ou si vous ne l’avez pas encore acheté car vous n’êtes pas sûrs des dates, demandez à une agence de voyage de vous faire une pré-réservation.
  • Une attestation de votre banque, prouvant que vous disposez d’au moins 2500 euros (ou 3500 euros si vous n’avez pas votre billet retour) : c’est un document à demander directement à votre banquier car il doit écrire / signez / tamponnez que vos fonds sont “disponible à tout moments”. Les signatures électroniques ne sont pas admises !
  • Les frais de visa (payables uniquement en cash) : en principe entre 34 et 36 euros.
  • Une attestation originale d’assurance.

Une fois à l’Ambassade, on regardera l’ensemble de vos documents, on vous fera passer un petit entretien et vous pourrez régler les frais de visa. Dans les jours qui suivent, vous pourrez récupérer votre passeport avec votre visa.

Étape 2 : Préparer son arrivée au Mexique

Un PVT Mexique pour travailler ou plutôt pour voyager ?

Personnellement je pense que c’est idéal pour voyager tout autour du Mexique. Si vous être employé dans une entreprise, il y a très peu de vacances au Mexique : seulement 5 jours par an. Et pour du travail temporaire ou dans le tourisme, on vous demandera très rarement votre PVT ! Par ailleurs le PVT ne donne pas automatiquement droit au travail, si mes souvenirs sont bons, il faut également faire la demande et payer une taxe.– Julia, 2018“.

Il est obligatoire de s’assurer, mais quelle assurance choisir pour son PVT ?

Souscrire à une assurance est indispensable afin d’être éligible au PVT Mexique. Cette assurance doit couvrir l’ensemble des risques liés à la maladie, l’hospitalisation, l’invalidité, la maternité et le rapatriement sur l’intégralité de la durée  du séjour. Or, la recherche de l’assurance idéale  peut s’avérer très complexe au vu du nombre d’offres.

Chez Hey Les Copines, nous sommes parties plusieurs fois parties avec Chapka Assurance et par la suite nous sommes même devenues partenaires à notre demande car c’est pour nous la meilleure assurance. Chapka Assurance propose notamment la “Cap Working Holiday”, une assurance PVT internationale.

@julia.ida.maria, qu’en penses-tu?

Au Mexique le système de santé est complètement différent de celui de la France et très cher.  J’avais choisi “Cap Working Holiday” de Chapka Assurance et j’ai été très satisfaite. Très à l’écoute, ils m’ont envoyée tout de suite les documents originaux tamponnés et signés demandés par l’Ambassade. Je n’ai eu aucun soucis tout au long de l’année écoulée. – Julia, 2018

Étape 3 : Vous hésitez encore à partir ?

Parce que vous ressentez ce désir intense de partir, mais il vous manque ce petit quelque chose avant de vous lancer dans les démarches pour partir en PVT Mexique, nous avons demandé à notre PVTiste son retour sur expérience.

Le Mexique est pour moi une expérience unique, avec une culture incroyable. Je dis toujours à toutes les personnes qui s’y rendent pour y vivre un petit moment, qu’elles pleureront dans  l’avion du retour ! On parle beaucoup des problèmes de sécurité, je vous dirait qu’il faut être raisonnable et attentifs comme partout dans le monde. Je m’y sens comme à la maison, c’est aujourd’hui ma deuxième patrie, je suis même mariée à un mexicain ! – Julia, 2018

Ça y est ? Vous êtes prêtes à vous lancer ? Bon voyage !

Liens utiles pour préparer votre PVT Mexique

Retrouvez toutes les informations nécessaires pour préparer votre voyage sur les sites suivants.

Retrouvez  plus  d’articles sur les PVT sur le blog :