Je suis digital nomad

Je m’apprête à (re)déménager et je me suis dit que c’était le moment de parler à cœur ouvert de mon expérience en tant que freelance-expat-connectée qu’on appelle aussi communément « digital nomad ».

Pour celles qui ne me connaissent pas, je m’appelle Julia, j’ai 27 ans. Suite à la création du blog Hey Les Copines et différentes expériences en entreprise à l’international, j’ai créé ma propre structure qui m’amène à voyager ou à vivre dans plusieurs pays. Dans ce blog post j’essayerai de vous raconter un peu mon parcours et vous donner quelques idées. J’espère ouvrir des discussions et qui sait, rencontrer d’autres copines intéressées par le sujet ! Alors digital nomad, c’est quoi ?

digital nomad heylescopines

crédit photo : Julia – DSTN

Digital nomad : pouvoir travailler de n’importe où dans le monde, tant qu’on a du wifi.

Le déclic

Tout a commencé sur les bancs de l’école (de commerce), déjà la bougeotte et une grande envie de découvrir le monde. Je suis donc partie en échange une année au Mexique. J’ai réalisé que la vie était trop courte pour ne pas en profiter. Et ma définition de profiter, c’est de savoir arbitrer entre passion et travail. De toujours trouver un équilibre, entre vie personnelle et vie professionnel. Se dire « ok j’accepte ça parce que je trouve mon bonheur ici ».

On est toutes différentes, avec des envies différentes : l’important c’est de trouver ce qui nous rend heureuses. Moi c’est de voyager ou du moins de m’installer hors des sentiers battus, de créer et d’être inspirée au quotidien. J’accepte donc de ne pas avoir de vrai « chez moi » et de ne posséder presque aucun bien.

Je savais ce que je voulais, il me fallait trouver ce « job passion ». Mon but n’était pas de voyager en mode back-pack en continu mais bien d’avoir ce sentiment d’être libre de mes mouvements. C’est là que petit à petit je me suis intéressée à cette notion de digital nomad.

digital nomad heylescopines

crédit photo : Julia – DSTN

Se lancer

Après stage, alternance, premier job à l’international, j’ai appris tout au long de mon parcours, entourée de gens bienveillants et surtout très doués. Pour moi il est nécessaire d’apprendre des autres pour monter en compétences et surtout pouvoir se créer son propre univers et ses propres règles. C’est seulement à 27 ans que j’étais prête pour lancer ma SAS. Bon je vous avoue, on n’est jamais prêt(e)s à se lancer en fait, mais un jour il faut bien franchir le pas ! Certaines circonstances vous aideront, comme la fin de mon contrat VIE. Je l’ai vu comme une opportunité à saisir.

Passionnée par l’image et le marketing – que vous pouvez voir ici presque tous les jours – j’avais envie de m’investir auprès des marques pour développer leur image. C’est avec mon copain Bernardo, vidéographe et photographe de métier, qu’on a créé DSTN, un studio de création de contenu visuel et de réseaux sociaux. DSTN en espagnol ça serait « destino » qui veut dire « destin » ou « destination ». Ca résumait bien notre histoire et nos envies. On organise notamment des voyages de production pour mettre en avant les marques dans des lieux magnifiques.

digital nomad heylescopines

Crédit photo : Julia – DSTN

Comment devenir digital nomad ?

Pour moi, il faut trouver vos compétences à développer et s’y mettre à fond. J’en parlais avec ma copine Jessica l’autre jour, concentrez-vous sur vos points forts et foncez.

Quelques idées, inspirée de entrepreneur.com ou encore Shopify :
– Devenir développeur : c’est un métier qui paye très bien et il y a de nombreuses demandes en remote (« à distance »).
– Développer une compétence spécifique en marketing online : acquisition de clients, SEO, Facebook & instagram ads, social media management, data analyst. Surtout, n’essayez pas de tout faire, choisissez un secteur !
– Voiceover artiste : alors apparemment cette industrie est en plein BOOM ! Il y a de plus en plus d’audiobooks, e-learning, jeux vidéos..etc!
– Développer un site e-commerce avec le principe de drop shipping. Vous trouverez de très bons cours et ressources sur Shopify.
– Et cette dernière info, dans le domaine juridique il y a aussi de nombreuses opportunités, notamment lié aux copyrights, aux sites web, aux données à caractère personnelles, à l’innovation… vous pouvez faire pleins de prestations de services juridiques en ligne.

Et là vous vous dites, mais comment je vais faire ? Est-ce que j’en suis capable ? Comment je vais gagner de l’argent ?

digital nomad heylescopines

crédit photo : Julia – DSTN

On n’est jamais 100% prêt

Soyez prêtes à sortir de votre zone de confort et à prendre un peu de risque. Si c’était si facile, tout le monde le ferait non ? Mettre une croix sur un salaire et un confort de vie n’est pas donné à tout le monde. Si vous en êtes capables alors foncez. Devenir entrepreneur avec des charges fixes, un prêt étudiant, c’est possible ! Je l’ai fait, il y a des solutions à tout, si vous ne les trouvez pas, c’est que soit vous vous créez des excuses, soit vous n’avez pas bien cherché.

Travaillez votre projet, confrontez-le à la réalité, ou alors lancez-vous directement dans le grand bain et ensuite apprenez à nager : à chacune sa méthode ! Après tout, rien ne résiste à l’envie et à votre détermination. Parfois c’est un premier échec qui permet la réussite.

J’espère que cet article vous a plu. C’est un sujet que je pourrais développer pendant des heures. Dites-nous en commentaires si vous avez des questions ou si vous souhaitez qu’on traite un sujet plus en profondeur.

Je vous dit à très vite, et suivez DSTN sur les social media. Un peu d’encouragement ça fait toujours du bien. Rien n’est acquis.

Instagram @studioDSTN
Me suivre personnellement @Julia.Ida.Maria

Notre site internet : www.studiodstn.com

Plus d’articles sur le blog pour vous inspirer :

digital nomad heylescopines

crédit photo : Julia – DSTN

6 commentaires
  • Maëve
    Répondre

    Bravo ma Julia, trop fière de toi.

  • Caro
    Répondre

    Une belle aventure t’attend <3

  • Marine
    Répondre

    Ohhh j’aurai voulu que cet article dur tout la vie bravo julia ! Et merci pour tout tu es une jeune femme très inspirante et je crois en toi

  • Léa
    Répondre

    Merci pour ces conseils et cette belle leçon de vie Julia! Comme tu dis on n’est jamais prêt et sortir de sa zone de confort est la clé! Reste à savoir son vrai talent! Je serai ravie de lire d’autres articles sur la création de DSTN notamment 🙂 gros bisous!!!

  • Claire
    Répondre

    Top cet article ma belle. Tu es une jeune femme pleine d’énergie et tu es un vraie source d’inspiration et de motivation. Girl power !! Bisous. Claire

  • Ju
    Répondre

    Quelle ambition et quek courage ! Tu donnes de l’espoir même si c’est un très grand investissement tu nous donnes envie !
    Bravo à toi.
    Hâte de suivre chaque étape de ta réussite !
    Bonne chance 🙂

    Julie.

Vous avez aimer notre article ? Vous souhaitez réagir ? Laisser nous vous aussi un petit mot

0

A la recherche de la perle rare ? Entrer votre rechercher et laissez faire la magie

simone-drive-her-Julia-covercopines entrepreneuses