« Surmonter les épreuves pour réaliser ses rêves d’entrepreneurs » par Marine Gorski

La création d’entreprise est une folle aventure.

La mienne a débuté en décembre 2014, lorsque je vivais encore à Paris : stage de fin d’études dans une des plus belles Maison de Luxe, colocation avec l’une de mes meilleures amies et une vie sociale épanouie.

Malgré ma stabilité, un projet de longue date me trottait de plus en plus dans la tête … devenir consultante. Et puis la vie est faite d’opportunités. En 1 mois, votre vie peut changer du tout au tout lorsque vous décidez d’aller au bout de vos envies et de prendre des risques.

Etre diplomée et choisir sa voie

red-school-blur-factory

Petit retour en arrière …

Septembre 2010 : Après deux années de double cursus (prépa intégré ajoutée à une licence), j’intègre Skema Business School à Lille. Je sais ce que je veux faire : être consultante, aider les entreprises à se développer, trouver des moyens de les faire grandir. Je choisi alors un parcours assez « large », afin de balayer tous les aspects de l’entreprise.

Septembre 2012, moment important : le choix des stages de césure (1 an de stage en entreprise). Persuadée de ce que je veux, je postule dans de nombreuses entreprises de consulting mais aucune ne m’ouvre ses portes : un parcours qui n’est pas assez ciblé dans une école qui ne fait pas partie du top 3.

Je reçois ma première claque.

Cependant, une filiale du groupe AXA décide de me laisser une chance : un stage de 6 mois en marketing stratégique. Ce n’est pas exactement ce que je souhaite mais c’est une opportunité qui me permet de développer de nouvelles connaissances et compétences.

Au bout des 6 mois, l’une des plus belles Maisons de Luxe me contacte pour mon second stage : c’est le début d’un long apprentissage : marketing, stratégie, relations fournisseurs … j’ajoute une nouvelle corde à mon arc ! Je réalise alors un master qui me permet de partir en Asie 6 mois et de découvrir une nouvelle culture, une nouvelle façon de voir les choses et de nouveaux modes de gestion d’entreprise.

A mon retour d’Asie, les portes de cette Maison de Luxe me sont toujours ouvertes : j’y rentre de nouveau. Malgré tout, je garde dans un coin de ma tête mon envie de devenir consultante, persuadée que la vie est faite d’opportunités et qu’elles arrivent lorsque c’est le moment.

Novembre 2014 : Tout se passe bien mais je sais que je ne suis pas à ma place professionnellement parlant.Je confie mes doutes à mes parents, à certains de mes amis. Certains me découragent, d’autres me poussent à aller au bout de mon projet, celui qui me trotte dans la tête depuis quelques années.

Et puis vint cette opportunités, et ces quelques mots :

« ok, je vais te laisser une chance. » C’était mon père, expert-comptable à Lille.

Décider de créer sa boite – dans un environnement familial

people-woman-coffee-meeting

Suite à de nombreuses discussions, nous avons décidé de créer une entreprise de transmission d’entreprises/conseil destinée aux TPE et PME. Je savais que j’allais devoir apprendre et faire quelques concessions : une entreprise ne se crée pas du jour au lendemain et l’argent ne tombe pas du ciel. Même si mon père me soutenait et me faisait confiance, il n’allait en aucun cas prendre le risque de mettre en péril financier son entreprise, construite il y a plus de 20 ans.

Nous avons décidé de nous associer avec l’un de mes amis de longue date.

1 mois plus tard, je faisais mes bagages, je quittais stage de fin d’études, colocation et amis, et je revenais vivre à Lille, dans ma région natale.

Janvier 2015 : nous voici installés dans des locaux prêtés par mon père, juste à côté de son cabinet d’expertise comptable. Nous sommes à la recherche de clients, nous construisons l’entreprise. La journée je travaille, le soir je prends des cours grâce au MOOC d’HEC en finance d’entreprise. Grâce à nos réseaux, nous réussissons à monter rapidement quelques opérations.

Malheureusement, au bout de quelques mois avec mon associé, nous ne sommes plus sur la même longueur d’ondes. Nous décidons de nous séparer.

Je reçois ma deuxième claque …

Connaitre des difficultés et avancer

hands-iphone

L’association peut être une très belle histoire professionnelle mais également une page difficile à tourner lorsque tout ne se passe pas comme prévu… Je doutais de moi, de mes capacités et dans la possibilité de réussir à construire quelque chose de nouveau.

Le soutien reçu de mes proches, de mes parents m’a permis de tourner la page et de reprendre confiance en moi. Ils me poussent alors à croire de nouveau en mes envies et à reconstruire immédiatement une nouvelle entreprise : KALEOS CONSULTING. Cette fois-ci, pas d’association, juste moi, mes idées, et ma façon de voir les choses.

J’ai compris très vite qu’il fallait apprendre de ses échecs, et les transformer en quelque chose de positif afin de ne plus refaire les mêmes erreurs.

Juin 2016 : Voici plus d’un an et demi que mon aventure dans la finance d’entreprise a commencé et 1 an que KALEOS CONSULTING a été créée. C’est une entreprise qui accompagne le chef d’entreprise dans des projets de création, de rachat, de cession ou de développement d’entreprise (création de réseaux de franchises). Nous ciblons les PME et TPE. Je réalise également les levées de fonds. Nous ? Oui, car mon équipe s’agrandit !

Crédibilité dans un milieu d’homme

boss-intern

Mes clients sont principalement des hommes, plus âgés que moi, qui ont une expérience de l’entreprise bien différente de la mienne, dû à un écart de génération. S’imposer dans ce milieu n’a pas toujours été facile : j’ai dû m’adapter et leur prouver que, malgré mon âge je voulais réussir dans ce milieu. Etre jeune c’est être créatif, avec plein d’idées nouvelles, sans limite de motivation.

Mon père et moi avons fait de cette collaboration une force : nous construisons ensemble, nous nous entraidons et nous nous faisons confiance. Il m’arrive aujourd’hui de travailler avec une partie de l’équipe d’expertise comptable, pour des sujets juridiques, comptables ou sociaux. Mon métier me permet de traiter de nombreux thèmes, de travailler sur des entreprises venant de secteurs d’activités très différents.

Ce que l’avenir nous réserve

Il me reste du travail avant que KALEOS CONSULTING devienne profitable et j’ai préféré privilégier la recherche de clients et les opérations à la communication générale et au site internet. Véritable soutien, mes proches m’aident dans mon développement et je les en remercie !

Outre le côté professionnel, la création d’entreprise m’a énormément apporté dans la vie de tous les jours. Je me lève le matin en me disant que je travaille pour mon entreprise et son développement, ce qui est un véritable défi ! J’apprends à prendre des décisions, à gérer une équipe et à avoir confiance dans ce que j’entreprends.

Malgré les barrières, les découragements et les épreuves, je continue d’avancer positivement. J’ai compris au fil des mois qu’il fallait se faire confiance, écouter son instinct et toujours regarder devant, jamais en arrière.

Marine

avenir-marine

4 commentaires
  • Maëve
    Répondre

    Superbe témoignage qui donne l’envie d’aller jusqu’au bout de ses rêves et de ne jamais baisser les bras. Merci Marine !!

  • Mam
    Répondre

    Bravo Marine ! et…. »C’est pas fini »!!!!!

  • Maelle
    Répondre

    Merci pour ce super témoignage qui me donne envie de me lancer un jour aussi ! Un grand bravo !!!!

  • Marlene
    Répondre

    Faire de ses rêves une réalité. Bravo pour ce témoignage ! En parlant de rêve je t’aurai bien vu dans l’un de mes portraits de rêveurs 😉 (à voir sur lagirafequivole.com )
    Belle continuation et bravo pour tout ce chemin parcouru

Vous avez aimer notre article ? Vous souhaitez réagir ? Laisser nous vous aussi un petit mot

0

A la recherche de la perle rare ? Entrer votre rechercher et laissez faire la magie

femme-entrepreneur-copine3femme-entrepreneur-copine6