Nos copines entrepreneuses #4: Adelaïde De Grandcourt

On a toutes des rêves pleins la tête, on a toutes envie d’apprendre et on a aussi besoin d’inspiration. C’est pour cela que chaque mois nous tirons le portrait de nos copines les entrepreneuses!

Aujourd’hui on dépasse (encore) les frontières et on part à la rencontre d’Adélaide De Grandcourt, une jeune créatrice de mode fraichement diplômée de la Chambre Syndicale de La Couture Parisienne. Après des stages dans les maisons Dior et Vanessa Bruno, elle a décidé de partir à la conquête du marché brésilien, à Sao Paulo précisément, où elle a désormais lancé sa propre marque. Son concept ? l’unicité, la féminité, un voyage entre opacité, transparence et impressions, afin de sublimer la beauté de ses clientes française et brésilienne. Tout un programme !

Bienvenue dans les coulisses de la styliste Adélaide…

Adelaïde logo

Hello copine !

Alors comme ça tu te lances dans la mode ? Pas trop dur comme milieu ?

Depuis 2013 je travaille sur le lancement de ma marque, mais c’est seulement à partir d’aujourd’hui que je commence vraiment les ventes et la communication, cela n’a pas été simple avant de mettre tout la collection en place.
Pas trop bouché comme milieu ? Si bien sûr mais je préfère ne pas y penser, foncer et faire en sorte que ça marche !

Adelaïde de Goncourt 1

Du coup, tu t’es lancée seule ? Quand as-tu eu le déclic ?

Seule oui même si dans ce genre d’aventure on ne l’est jamais vraiment, mon petit ami m’a beaucoup épaulé et il continue à le faire c’est une grande aide pour moi.
Le déclic s’est fait lorsque j’ai décidé de le suivre à Sao Paulo au Brésil. J’ai senti un potentiel énorme et une énergie comme jamais je n’avais ressenti à Paris. Cette impression que tout est encore possible.

Présente-nous ton équipe, ça ressemble à quoi une journée avec toi au bureau ?

Une équipe serait un bien grand mot ! Car je suis seule, évidement j’ai des couturières mais qui sont à leur compte et à qui je rends visite deux fois par semaine avec les commandes à faire, les toiles et les croquis des nouveaux modèles que je réalise chez moi.
Quand je ne crée pas, je cours chez mes fournisseurs de tissus et autres matières premières.

Comment as-tu fais au début sur le plan financier ?

J’ai commencé avec zéro euro en poche, alors j’ai décidé de passer par la plateforme de Crowdfunding KissKissBankBank afin de lever des fonds.
J ‘ai réussi à récolter 3000€ ce qui m’a permis de faire une première collection, de réaliser le site et le shooting. J’ai désormais une boutique en ligne où je peux vendre petit à petit et réinvestir.

Adelaide de Grandcourt 2 Adelaide de Grandcourt 3 Adelaide de Grandcourt 4

Dans quel contexte as-tu décidé de te mettre à 100% sur ta marque ? Tu faisais quoi avant ? On veut touuuuut savoir !

Bon déjà j’ai commencé par quatre années de formation à l’Ecole de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne, dont j’ai été diplômée en juin 2013. Pendant ces quatre ans j’ai effectué quelques stages notamment pour la maison Dior et Vanessa Bruno.
En septembre 2013 je suis partie au Brésil, et j’ai travaillé en tant que créatrice de souliers et maroquinerie pour une créatrice Brésilienne, Sarah Chofakian. Je suis actuellement directrice artistique de la marque plus « jeune », plus pointue et plus abordable qu’est Studio Chofakian qui s’est lancée en avril dernier. Pour le moment je suis toujours en poste mais en 2016 je compte me consacrer de plus en plus à ma propre marque.

Quelle était ta plus grosse peur avant de te lancer ?
Me planter et décevoir ma maman ☺

adelaide de grandcourt croquis 1 adelaide de grandcourt croquis 2

Si tu pouvais changer / recommencer quelque chose, ça serait quoi?
Ne laisser personne me dire que je n’y arriverais pas.
Sinon c’est cool d’être sa propre boss ?

Oui même si parfois je rêve en douce d’avoir quelqu’un pour me souffler quoi faire …

Des conseils pour nos copines qui hésiteraient à se lancer?

Si réellement vous avec une idée, un rêve, un beau projet cela ne fera que grossir dans votre tête jusqu’à ne penser plus qu’à cela, alors ne perdez pas de temps… Sautez !

Ça serait quoi pour toi le rêve dans 5 ans ? Une de tes créations portée par Jennifer Lawrence ? Une collection en partenariat avec une marque de luxe ? Une distribution mondiale dans toutes les boutiques branchées ?

Sans hésitation ! Une distribution mondiale dans toutes les boutiques branchées.

Adelaïde de Grandcourt 6 Adelaïde de Grandcourt 7 Adelaïde de Grandcourt 8

Le mot de la fin, une surprise peut être?! …

Hey les copines, vous aimez aussi les sacs ????
Tant mieux car dans un mois ma ligne de maroquinerie 100% cuir et fait mains pour des prix plus qu’abordables sera disponible sur ma boutique en ligne !

Vous pouvez retrouver Adélaïde sur …

Son site

Son instagram

Sa page Facebook 

Vous avez aimer notre article ? Vous souhaitez réagir ? Laisser nous vous aussi un petit mot

0

A la recherche de la perle rare ? Entrer votre rechercher et laissez faire la magie

Mathilde Bresson Los AngelesRomain Corraze GoPro