New York Entre Copines

Aaaaaah New York City. Qui n’a jamais entendu parler de la Grosse Pomme, de Central Park, des quartiers chics de l’Upper East Side (berceau de Serena VanDerWoodsen, Blair Waldorf et autre Chuck Bass), de Times Square, de West Village (là ou se trouve l’appartement de Carrie Bradshaw) ou encore Brooklyn? Ces noms de quartiers mythiques font rêver petits et grands (bon ok…. surtout les grands), et la ville qui ne dort jamais porte bien son nom… New York c’est la véritable définition de la jungle urbaine, là où tous les rêves peuvent se réaliser, comme le disent si bien Alicia Keys & Jay-Z, ou Franck Sinatra.

Hey Les Copines vous transporte aujourd’hui dans une des villes les plus fascinantes du monde, toujours notée dans le Top 10 des destinations mondiales favorites.

Les 10 commandements des vacances New Yorkaises

1- Énergie au menu pour shopping en masse

Des vacances pantouflardes au bord de l’Hudson River ? Que nenni ! A NY, on ne chôme pas ! 24h/24, il y a toujours quelque chose à faire. Les New Yorkais l’ont bien compris: ici, on dormira plus tard ! Ils se réveillent tôt, vont au sport (la “gym”), douche, travaillent toute la journée, puis se retrouvent pour des soirées de Networking, des Happy Hours entres collègues, ou des “dates”. Et c’est reparti ! Layla Demay et Laure Watrin (auteures du fabuleux “Les Pintades a NY”) ont même fait le pari fou de commander des sushis à 3h du matin lors d’une tempête de neige. Et bien à NY, c’est possible ! Il y a toujours un endroit où courir, un restaurant à tester, un cocktail à déguster, une vue à admirer. Alors on fait une cure de vitamines C et on fonce ! La ville qui ne dort jamais, on vous dit.

Live Work Create (Brooklyn) copines NYC

Live Work Create (Brooklyn)

Mais surtout, comme on est une bande de copines, on aime faire du shopping. Rien de mieux ici ! Les petits boutiques de créateurs de Nolita, les grandes enseignes sur Broadway dans Soho, sur Times Square ou à Midtown (Herald Square), les outlets (vêtements à prix cassés) de Harlem, les marchés de Brooklyn… Les prix sont relativement les mêmes qu’en Europe, on arrive cependant à dénicher de bonnes affaires si on cherche un peu (surtout pour les outlets ou les petits créateurs). Bon à savoir: les taxes ne sont pas appliquées sur les habits et accessoires dans l’état de NY pour des sommes inférieures à 122$. C’est-à-dire que si vous voyez la veste de vos rêves à 21$, elle restera à 21$ et il n’y aura pas de taxe dessus (sauf si vous ajoutez tellement d’articles en plus et que la note totale revient à plus de 122$ ! ). Prêtes, feu, foncez !

 

2- Touriste affûté(e)

vue sur l'Empire State depuis le Rockfeller Center

vue sur l’Empire State depuis le Rockfeller Center

Un truc à faire ABSOLUMENT à l’avance: réserver ses tickets ! Soit en achetant le NY City Pass (meilleur rapport qualité-prix so far), soit en réservant directement sur le site de l’attraction (Empire State Building, Top of the Rock, One World Trade Center…). Ces attractions coûtent cher en dehors des pass (qui eux-mêmes ne sont déjà pas donnés, entre 70 et 150 euros), donc si nous devons faire des préférences: choisissez une vue, celle du Top of The Rock sur celle de l’Empire ou du OWTC, choisissez de faire le musée du OWTC plutôt que la vue (on vous donne pleins de belles vues plus bas avec des rooftops de folie – et totalement gratuit !). Et les bons plans musées: tous les touristes paient en moyenne $25 leurs entrées. Mais pas vous, les copines (bon il faut faire la queue, mais comme on est à NY, on ne fait pas nos françaises, on ne râle pas, et on capitule !) ! Pour aller au MoMa, c’est GRATUIT le vendredi soir à partir de 16h45 (soirée sponsorisée par Uniqlo). Pour le Guggenheim, c’est encore GRATUIT  le samedi à partir de 16h30 jusqu’à 20h30. Et pour l’American Museum of Natural History, c’est marqué en tout petit petit, mais c’est sur DONATIONS: c’est a dire que vous pouvez donner 1$ et passer la journée entière dans le musée. Alors, qui a dit que la culture à NY devait être chère ?

On oublie pas de faire des visites par quartier: Chinatown, Little Italy, East Village, Soho, Chelsea, Greenwhich, UES… Mais également les monuments comme la Bourse de Wall Street et son taureau, la pointe de Manhattan (pour éviter de payer pour aller voir la Statue de la Liberté, prenez le Staten Island Ferry, c’est gratuit, vous passez assez près de la Statue pour prendre votre selfie avec elle, et vous avez une super vue sur Manhattan en prime sur le trajet retour), le pont de Brooklyn, le Memorial du WTC, Times Square (day and night !), Central Park, Grand Central…

statue-liberte

 

3- Ici, on a tout le temps faim

Les New Yorkais aiment la cuisine. Enfin, surtout quand ce n’est pas eux qui la font. Alors on a regroupé pour vous les meilleures adresses par repas (et mon dieu que c’est dur tellement il y en a !!).

  • Petit-dej’:

    • Maison Eric Kayser (Flatiron, Bryant Park & Columbus Circle) – on ne change pas la culture française ! Les meilleures baguettes de NY, et pour 5$ on a différents pains, beurre et confiture, et pour 5 autres $, on rajoute un panier de viennoiseries bien fraîches;
    • Tompkins Square Bagels (East Village) – les meilleurs bagels du monde !!
    • Dough (Midtown, Flatiron & Brooklyn) – les meilleurs doughnuts du monde  (comment ça on exagère?! PAS DU TOUT !).
    • The Egg Shop NYC (Nolita / little Italy) – toasts d’avocats, bols de quinoa Vegan…on adore !

newyork-copines-brunch-egg-shop-NYC

  • Déjeuner :

    • Jack’s Wife Freda (West Village) – une bonne cuisine américaine avec du goût (sisi ils ont une culture culinaire eux aussi!);
    • The Ainsworth (Flatiron) – le meilleur mac&cheese burger (il faut avoir très très TRÈS faim);
    • Ippudo (Hell’s Kitchen) – le meilleur Ramen bowl de NY;
    • Maison Première (Brooklyn) – on se damne pour leurs oeufs Bénédicte.
the-ainsworth

The Ainsworth

  • Goûter

    • Alice Tea Cup (3 chapitres: I dans l’UWS, II & III dans l’UES) – les meilleurs scones de tous les temps, et le salon de thé le plus mignon de la planète (aucune exagération); on se croirait vraiment chez Alice au Pays des Merveilles (adresse 100% copines…);
    • Marie Belle (Soho) – top 10 des meilleurs chocolats chauds de NY;
    • Georgetown Cupcake (Soho) – Si vous allez dans la boutique avec le nom du cupcake du jour (affiché sur leur page Facebook), le cupcake vous est offert;
    • Lady M (Bryant Park) – les gâteaux japonais font fureur dans la ville. Assortis avec un thé, ils sont divins.
Georgetown Cupcake

Georgetown Cupcake

  • Le dîner:

    • Rosemary’s (West Village) – cadre magique, italien, pas cher, et tellement bon;
    • BareBurger (un peu partout dans Manhattan) – le meilleur burger de NY (Shake Shack si vous préférez la version plus fast food – celui de Flatiron ou de l’UES est à préférer à celui de Times Square, qui est toujours bondé);
    • Tastings Social (Harlem) – Un peu gastro, top 10 des meilleurs resto aux US pour la volaille;
    • Bar Pitti (Washington Square / n’accepte que du cash) – pizza, pâtes… Tout est exquis. Les serveurs et le patron sont italiens et maaaaa tellement typiques… Et ils ne sont même pas dans Little Italy !
Rosemary's

Rosemary’s

 

  • Brunch: (La BASE)

    • Robert (Columbus Circle) – superbe vue sur Central Park, et cuisine semi-gastro;
    • The Butcher’s Daughter (West Village) – les tartines à l’avocat sont génialissimes;
    • Buvette (West Village) – se veut restaurant français, mais a la touche américaine parfaite;
    • Hotel Chantelle (Lower East Side) – les sweet potatoe fries sont fabuleuses, avec en prime un petit concert de jazz pour vous accompagner sous la verrière.
The butcher's daughter

The butcher’s daughter

Et on a même pas commencé à faire le tour…!! (Plus de bons plans et de délicieuses adresses en envoyant un email 🙂 )

Oh ! On oubliait presque ! Bien sûr, prendre 1/2/3 (et plus si affinités) hots dogs dans les petits kiosks (ceux du côté Manhattan du Brooklyn Bridge sont nos favoris !) avec la totale: ketchup/moutarde et le fameux mélange oignons/cornichons, le sauerkraut.

 

4- Le NY des copines

Si NY regorge de restaurants, cette ville a encore plus de bars et de rooftops qu’il n’en faut pour toute une vie. Et il y en a pour tous les goûts! Mais surtout pour les moments entre filles.

Pour une soirée tranquille à déguster un délicieux cocktail, essayer les speakeasys (les bars qui vendaient de l’alcool durant la Prohibition, et qui sont cachés un peu partout dans la ville): Angel’s Share, Bathtub Gin, Please Don’t Tell, Blind Barber… Tous ont des barmans formés pour vous concocter le meilleur des cocktails, et la façon d’accéder au bar (par une ancienne cabine téléphonique, derrière un tableau, dans une cave désaffectée…) vous surprendra toujours.

Pour un beau rooftop avec une vue imprenable, il y a Le Bain à l’hôtel Standard, le Gallow Green, le 230 5th, le Wythe Hotel de Brooklyn, le Monarch, le Jimmy at the James… En veux-tu en voilà ! Le quartier de Midtown en regorge particulièrement, puisque c’est le quartier ou il y a l’Empire State… Il ne reste plus qu’à choisir quelle vue vous préférez.

Le bain (crédit photo Neil Aline)

Le bain (crédit photo Neil Aline)

Pour une véritable “girl’s night” jusqu’au bout de la nuit, vous pouvez faire appel à des promoteurs: du moment que vous êtes bien habillé(e)s (pas obligée de s’habiller comme des poupées à l’américaine !), les promoteurs vous assurent les entrées des plus grosses boites de NY (le Meatpacking District en regorge) du lundi au dimanche (oui oui, 7j/7), et de l’alcool ou des softs à volonté toute la nuit (toujours gratuit pour les filles, comptez entre 25$ et 50$ selon le club pour les garçons… Mais ça reste quand même un gros “open bar” pour eux à moindre coût ! Pour une fois que nous autres copines on a des avantages…). On peut retrouver leurs annonces sur les groupes Facebook de français à NY. Et pour une ambiance plus électro, rendez-vous a Brooklyn, entre l’Output et le Verboten, et toutes les autres soirées cachées dans des hangars avec des Dj en vogue (entre Williamsburg et Bushwick, il n’y a que ça… Un petit mail, et on peut vous renseigner là-dessus 🙂 ).

Sans oublier tous les petits bars de chaque quartier, où il faut se balader pour tomber dessus et les tester par soi-même.

Midtown-View-ok

 

5- It’s Show Time

Bien sûr, il faut aller faire un show (ou plusieurs) sur Broadway lorsque l’on est à NY ! Si le matin même de la représentation vous vous rendez au théâtre de la pièce ou de la comédie musicale que vous voulez voir, vous pouvez trouver des tickets allant jusqu’à -70% (cela ne marche pas pour les gros succès, type Le Roi Lion, ou Aladdin).

Le magasin TKTS sous les escaliers rouge de Times Square (46th st, entre Brodway et la 7ème avenue) vend tous les tickets à prix bradés également.

Si vous vous sentez l’âme musicale pour un soir, Bleecker Street (Washington Square Park) regorge de pubs et de bars avec des chanteurs et des groupes d’exception: le Terra Blues pour du blues (tiens donc !), le Red Lion pour une ambiance plus rock, le Poisson Rouge pour du théâtre et des one man show. N’hésitez pas à regarder la programmation avant d’y aller, et de réserver !

Et l’indispensable gospel de Harlem. Il y a deux façons de le faire: la façon “touriste”, 1h30 de show et de prières (First Cointhian Baptist Church) ou la version longue, 100% “je me suis perdue dans les rues de Harlem” – comptez entre 3h et 4h (Bethel Gospel Assembly). N’oubliez pas après le gospel d’aller déguster un “chicken waffles” (oui oui, des gaufres avec du poulet frit !) chez Sylvia’s, THE adresse si vous passez à Harlem.

 

Times Square by night

Times Square by night

6- Brooklyn, une ville à part entière

Brooklyn est dans le top 5 des villes d’agglomération les plus peuplées des États-Unis. Et c’est une ville qui a sa propre énergie et son propre rythme. La majorité des touristes visitent uniquement Manhattan. Et c’est dommage de passer à côté d’une si riche ville comme Brooklyn.

Si nous devions choisir 3 quartiers à faire (possible sur une journée, si vous êtes rapides, 2 jours si vous êtes plus tranquille), ce serait:

Williamsburg/Greenpoint.

Le premier arrêt de la Ligne L (la ligne grise) de métro: quartier des bobos, surtout vers Bedford, on a une vue imprenable sur Manhattan du Pier, des petits restaurants avec des terrasses cachées charmants, et des créateurs de bijoux, de fringues de PARTOUT. L’ambiance y est jeune et chaleureuse. C’est un peu le Marais de NY. Le samedi, vous pouvez faire un tour au Smorgasburg (fermé hors saison), et déguster le meilleur Ramen Burger tout en admirant l’Empire State au loin.

Bushwick, le quartier des artistes.

D’anciens entrepôts transformés en immenses lofts de peintres, de sculpteurs, de décorateurs. Un éveil pour les sens et la beauté. Une ballade au milieu des tags (protégés par le collectif local) s’impose, grâce à la visite (encore gratuite, sur réservation) par les artistes du quartier.

Prospect Park.

Ce parc est le “Central Park” de Brooklyn. Designé par Frederick Law Olmsted et Calvert Vaux (les architectes paysagistes de Central Park), ils dirent de Prospect Park que c’était la “version finale du brouillon qu’est Central Park” (déjà quand on voit Central Park… Et les mecs disent que c’est un “brouillon”… ALLO). Le jardin botanique de Brooklyn, surtout lors du printemps, avec l’éclosion de ses orchidées est sans doute la plus belle chose que vous verrez pendant un moment.

Brooklyn Bushwick

Brooklyn Bushwick

7- NY, c’est 4 saisons bien distinctes (impossible de choisir notre préférée)

En automne

Central Park est le lieu le plus magique du monde. Les couleurs y sont irréelles, surtout si le soleil est de la partie. Et rien de mieux que de se rendre chez Levain Bakery dans l’UWS, pour déguster le meilleur cookie de l’univers (sans aucune exagération – préférence pour le chocolate chips).

Fall-Central-Park

Fall in Central Park

En hiver

Plusieurs patinoires sont en options: celle de Mr Trump à Central Park (mais chère), celle de Bryant Park (les petits malins vous font croire que c’est gratuit, mais vous payez la location des patins, et si vous amenez les vôtres, il faut quand même payer un casier pour ranger vos chaussures) – mais elle reste notre préférée, celle du Standard Hotel (parfaite pour les familles, car moins fréquentée). On oublie pas de déguster un petit chocolat chaud avec des marshmallows dedans, acheté dans une des boutiques du Winter Village de Bryant Park. Tout simplement féérique.

 

Bryant Park Ice Skating

Bryant Park Ice Skating

Le-Sapin-du-Rockfeller-Center

Le sapin du Rockefeller Center

Au printemps

La High Line est l’endroit idéal pour se balader (en dehors des autres parcs de la ville): on y découvre les premières fleurs, et on traverse plusieurs quartiers de NY très sympathiques lors d’une ballade très culturelle également. Il est l’heure aussi de prendre son premier bain de soleil sur l’un des rooftops énoncés plus haut, qui commencent à rouvrir leurs portes après l’hiver glacial.

vue depuis la High Line

vue depuis la High Line

high line

En été

La chaleur est telle en ville (oui oui, comme au Canada, on passe de -25 en hiver a +40 en été… Invraisemblable!) que les citadins s’échappent pour la journée (mais toujours accessible en métro !!) à Coney Island,  un parc d’attraction que l’on dirait suspendu dans le temps, dans les années 60-70. On profite de l’air marin, et on mange une glace entre 2 tours de manège. Mais on peut aller encore plus loin; et si on se rendait à la plage ? Mais OUI ! Les plages de Brooklyn (Rockaway Beach & Brighton Beach), celle de Staten Island (Cedar Grove Beach), ou celle du Bronx (Orchard Beach and Promenade)… Les infos ici !  TOUT est possible à NY, non?

Coney Island - Photo credit Anna Buj

Coney Island – Photo credit Anna Buj

 

8- Une ville cosmopolite

Le mélange des culture fait la beauté de NY. En dehors de la cuisine, chaque quartier a une âme et une culture différente. Chinatown bien évidemment, Little Italy, l’ancienne Petite Ukraine à côté de East Village, les Polonais de Greenpoint à Brooklyn, les hispaniques de Bedstuy à Brooklyn, la communauté Noire a Harlem… Tous ces quartiers sont hauts en couleurs et valent le coup d’être visités. Ce qui parait totalement fou à NY, c’est qu’une fois qu’on rentre dans un quartier, on est littéralement transporté dans la culture des gens qui y vivent.

Il n’y a pas que les différences de pays ou de langues à NY, mais aussi les différences des styles de vie. Les fashionistas se rendent a Soho, les working girls sont entre Midtown et Wall Street, les artistes sont à Brooklyn, les bobos-hipsters sont à East Village, les branchés sont à West Village, les familles sont soit dans l’UES, soit dans l’UWS. On ne cesse de s’émerveiller à chaque croisement de chaque rue de chaque quartier de cette ville. NY a réussi à se charger d’une véritable histoire, alors que la ville s’est construite dans les années 1600 (ce qui, pour nous autres européens, est vraiment très récent). La ville aux 1000 visages (qui ne dorment jamais).

 

Rooftop à Brooklyn - juin

Rooftop à Brooklyn avec vue sur Manhattan 

9- Les transports

Le truc bien de NY, ce sont les transports en commun, principalement le métro. Il marche H24 (même si la nuit, il faut attendre jusqu’à 20 mns sur certaines lignes), mais pour les plus petits budgets, pas besoin de prendre un taxi ou un Uber. La carte à la semaine est à 35$, illimitée. Cela vaut vraiment plus le coup que de payer 3$ chaque trajet. Sinon, vous pouvez également acheter une seule carte de métro (même à plusieurs), et la recharger par tranche de 10/20$, où le déplacement vous coûtera 2.75$. Cela permet de gérer son budget au maximum.

Uber est très pratique à NY. Les prix sont généralement moins élevés que les taxis, car ils sont fixes.

Mais pour une course rapide, surtout s’il fait froid (et on l’avouera, pour se la péter à la Carrie Bradshaw), rien de tel qu’une voiture jaune pour se sentir 100% New Yorkaise.

metro-nyc

10- Quelques trucs indispensables pour un bon séjour à NY

  • Un bon appareil photo ! Vous allez avoir votre téléphone pour les photos “sur le pouce”, mais un bel appareil photo vous permettra d’avoir des souvenirs hors normes et de vous remémorer la beauté et l’essence même de cette ville. Chaque quartier, chaque avenue, chaque restaurant a sa propre identité, et même les New Yorkais passent des après-midi entières à se balader, appareil photo au cou, juste pour capturer LA petite maison typique dans East Village, ou LE coucher de soleil vu de la pointe de Manhattan, sur la Statue de la Liberté (oui oui, ils sont tous les jours différents!).
  • De bonnes chaussures: du printemps à l’automne, les baskets sont vos amies ! Pour l’hiver, préférez des chaussures de marche ou type Timberland (l’alliée favorite des New-Yorkaises en Louboutins), surtout si il y a de la neige.
  • Du cash ($$): les Américains paient énormément en cash plutôt qu’en CB. Transaction plus efficace, et il est plus facile de compter ce que l’on dépense comme cela.
  • Un guide par quartier: le mieux est un guide type Cartoville. Pas moyen de se perdre ! Et l’application du métro de NY (gratuite, fonctionne sans wifi ou internet).
  • Savoir bien “tip”er : quasiment tous les services à NY (comme partout ailleurs aux US) marchent aux pourboires (les fameux “tips”). Entre 15% et 20% de la note finale. Notre astuce toute simple: pour un verre, mettez 1$ de tip par verre, pour une note de resto ou autre: si c’est une note à deux chiffres, multipliez le premier chiffre par 2 (note de 20$ = 4$ de tip) , si c’est une note à 3 chiffres, multipliez les deux premiers chiffres par deux (note de 100$ = 20$ de tip) etc.
  • Repousser ses limites: après une journée de marche, on a tendance à s’écrouler de fatigue. Une petite sieste d’1h, une douche, et ça repart ! Essayez au maximum de profiter du NY des New Yorkais le soir, c’est la que se trouve le véritable coeur de la ville.
  • Avoir un budget confortable: New York reste une ville chère. Malgré tous nos bons plans, entre le logement (attention à la surprise de la taxe de séjour dans les hôtels, payable uniquement à la fin), les repas plusieurs fois par jour, les attractions, les sorties et le shopping, 1 semaine ou plus de vacances ici n’est pas donnée. Donc on économise à fond afin de se faire plaisir lors de ce séjour de rêve.
Manhattan Bridge

Manhattan Bridge

Voilaaaaa! C’est fini ! Tu en veux encore ? Commente et Maëve se fera une joie de répondre et vous donner encore plus de conseils sur la ville de New York ! Sinon, retrouvez  Maëve sur Instagram et Twitter .

Bisou Bisou les copines !

Une destination à nous faire découvrir ? Écrivez-nous ! hello@heylescopines.com

 

2 commentaires
  • Mathilde
    Répondre

    Super article! J’ai vécu 2 ans à NYC et les bonnes adresses changent souvent, cette article donne envie de revenir pour voir ce que je ne connais pas encore!

  • Marie
    Répondre

    Whoa!!! Tellement de bons conseils de et bonnes adresses! Comment faire, nous n’avons que 2 jours et il m’en faudrait 10, non 20! Merci pour ce magnifique article!

Vous avez aimer notre article ? Vous souhaitez réagir ? Laisser nous vous aussi un petit mot

0

A la recherche de la perle rare ? Entrer votre rechercher et laissez faire la magie

toronto entre copines